Lanieri décline l’élégance en version casual pour le P/É 21

Le beach volley, l’expression parfaite du style casual

De ses origines à son esthétique, l’univers du beach volley est habité d’un esprit profondément décontracté qui définit l’essence du style casual. Si le volley-ball est officiellement créé à la fin du XIXème siècle, la variante sur sable remonterait à 1915, lorsque les premières équipes masculines se seraient affrontées sur la plage de Waikiki à Hawai. C’est pourtant en Californie que le beach volley se développera par la suite autour de Santa Monica, où apparaissent les premiers terrains dédiés.

Plus qu’un simple divertissement, le beach volley devient vite l’emblème d’un style de vie décontracté. Et si sa popularité gagne les plages françaises dès les années 30 puis le reste de l’Europe grâce aux soldats américains de l’après-guerre, c’est bien en Californie qu’il devient un incontournable des sports de plage ; c’est en Californie toujours que se tient le premier tournoi officiel en 1947 puis le premier circuit, qui se joue des plages de Santa Barbara aux plages de San Diego.

Au-delà du caractère purement sportif, la discipline se fait l’écho de la philosophie de vie californienne, dont les piliers sont la plage, le soleil et la musique. Sorrento Beach, au coeur de Santa Monica, devient le théâtre de matchs de légende disputés par des personnages non moins légendaires tels que les Beatles, JFK et Marilyn Monroe pour n’en citer que quelques-uns.

L’engouement autour du beach volley gagne également le Brésil, autre bastion de la discipline, où les premières rencontres sponsorisées sont organisées sur les plages de Rio dans les années 50, avant que la ferveur populaire ne gagne Copacabana et Ipanema.

La consécration arrive dans les années 70 avec les premiers tournois professionnels et la première compétition internationale à Rio en 1987, avant la reconnaissance ultime lorsque le beach volley est inscrit au programme des JO d’Atlanta en 1996.

Casual et impeccable, le pari réussi di Lanieri

De par son statut de sport olympique resté fidèle à ses origines enracinées dans le style de vie californien, l’histoire du beach volley devient une métaphore inversée de la nouvelle collection de Lanieri dans ce qu’elle a de plus décontracté ; les essentiels de la garde-robe masculine sont déclinés dans un style casual sans jamais perdre de vue ce qui fait de la maison l’expression contemporaine de l’excellence italienne.

Hommage surprenant au tissu le plus emblématique des looks décontractés, le chino en mélange lin et laine bleu revisite le denim en version sophistiquée, avec toute l’expertise et l’attention du détail qui définissent l’essence de Lanieri.

Porté avec une chemise polo en coton, il réinterprète l’incontournable duo jean bleu et t-shirt blanc selon les codes du vestiaire moderne.

Un blazer ultra-léger en lin beige ajoute une touche d’élégance informelle dans le plus pur style smart casual qui en fait un look idéal pour un rendez-vous professionnel ou une soirée estivale au dress code décontracté.

Autre must-have estival, au même titre que les débardeurs et shorts privilégiés par les joueurs de beach volley, le pantalon blanc est un incontournable des looks d’été qui requiert cependant une exécution parfaite. Réalisé en lin blanc, le chino signé Lanieri offre le bon compromis entre modernité du style et rigueur de la coupe.

Pour l’accompagner, on privilégiera une chemise coupée dans le même lin dans une couleur qui saura trancher avec le blanc immaculé tout en apportant une dose de dynamisme digne du sport estival par excellence.

Laisser un commentaire