Quel type de manteau choisir pour homme pour l’hiver ?

Nous le portons au bureau, pour une soirée spéciale, pour un apéro avec nos amis. Et nous aimons alterner entre les différents styles : élégant, informel, sportif, dandy. Il y en a qui en veulent un pour toutes les occasions et d’autres qui s’en accordent un toujours différent.

Le manteau pour homme est la pièce clé de la saison hivernale et choisir la bonne pièce est plus simple que vous ne le croyez, il faut juste tenir en compte quelques caractéristiques telles que : le type, le tissu, la couleur et le style.

Voici un guide pratique pour choisir le manteau pour homme pour toute occasion et style, avec une liste de pardessus parmi lesquels choisir et quelques petites astuces pour ne pas se tromper.

Tous les types de manteau élégant pour homme

manteau chesterfieldChesterfield

Le manteau à boutonnage simple par excellence. C’est le comte de Chesterfield qui a porté ce pardessus en premier à Londres pendant le XIXe siècle. La coupe horizontale en usage à l’époque, typique de la redingote au niveau du tour de taille, était là absente, et cela a provoqué un scandale. Depuis, ce manteau n’a pas changé énormément : silhouette fine, élancée ; revers ampleur moyenne ; deux poches horizontales passepoilées avec patte ; une poche de poitrine à gauche, optionnelle ; une fente à l’arrière ; longueur au dessus du genou.

Un pardessus pour homme élégant, à porter par-dessus ses tenues professionnelles ou de soirée. Normalement réalisé à partir d’un tissu précieux doux, souvent un mélange de laine avec du cachemire ou même du pur cachemire, dans les nuances classiques de gris ou les nuances très foncées de bleu. NB : il existe aussi une version à boutons cachés, que l’on appelle Covert coat.

Trenchmanteau trench

Très léger, et pour cela mieux adapté à la saison automnale, le trench est un vrai classique intemporel. L’imperméable par excellence a été crée en 1901 quand le ministère de la guerre du Royaume-Uni a commandé un manteau imperméable auprès de la boîte Burberry. En effet il tient son nom de l’anglais trench-coat, soit « manteau de tranchée ». Sa silhouette a évolué dans le temps, sans succomber aux tendances pendant cent ans. Traditionnellement réalisé en beige, son design se caractérise par : des épaulettes, une fermeture croisée, une patte de gorge glissée dans le col, une ceinture, un pan triangulaire superposé à la fermeture pour mieux fermer son manteau.

C’est sûrement polyvalent, adapté aux environnements formels et pas.

manteau lodenLoden

« Loden » est le nom de l’ancien tissu réalisé au Tyrol autrichien, en laine feutrée et imperméable, à l’aide duquel on confectionne le célèbre manteau vert sapin, d’où il tient son nom. Le pardessus classique, populaire parmi les étudiants, les intellectuels, et la bourgeoisie des années 1960 et 1970 présente un col chemise, des boutons en cuir tressé ou en os, une emmanchure cachée grâce à la surpiqure au niveau de l’épaule, un pli à l’arrière qui commence sur le haut du manteau, des poches obliques avec patte, des petites ceintures avec bouton en bas de la manche.

Confortable et pour tous les âges, vous devriez préférer le type le plus juvénil et actuel. À porter pendant le temps libre.

Cabanmanteau peacoat

Le Caban est un manteau de marin. Les gens de mer de l’Europe du Nord à l’Amérique du Nord l’ont porté depuis le XVIIIe siècle. Ce manteau est réalisé à partir d‘un tissu en bleu assez lourd. Un caban traditionnel présente : double boutonnage à six gros boutons ; des revers amples avec une patte de gorge glissée dans le col ; poches passepoilées verticales ; longueur mi-cuisse.

Un manteau pour homme aussi charmant que décontracté, qui ne s’adapte pas aux looks polyvalents bureau-loisirs.

manteau ulster

Ulster

C’est le manteau élégant de l’hiver, c’est avec un Ulster qu’un tailleur démontre sa maîtrise. Bien évidemment, il tient son nom de l’homonyme province de l’Irlande du Nord. Une pièce solennelle avec une forte personnalité : revers amples ; huit boutons ; manches à revers avec finition à la main ; poches à patte ; poignet avec une martingale ; pli sur le dos avec fente ; aux côtés du pli, il y a deux plis profondes ; martingale importante ; boutons en corne ; longueur au dessous du genou.

Bref, un pardessus structuré et important, conçu pour ceux qui aiment une élégance plus formelle, qui s’adapte à tout environnement business.

Duffle-coatmanteau montgomery

Une pièce de caractère, qui a été mise au point par les pêcheurs belges à l’aide d’un tissu de laine lourd réalisé à Duffel, dans les alentours d’Anvers ; pour sa praticité il a même été adopté par la marine britannique. Parfois on l’appelle monty-coat, qui tient son nom du général britannique Bernard Law Montgomery, l’héros d’El Alamein, qui le portait souvent, en le transformant ainsi en un grand classique toujours actuel. Capuche, empiècement dont la bordure est surpiquée, brandebourgs, deux grandes poches plaquées et surpiquées ; la doublure, souvent en laine tartan ; coupe ample et confortable ; longueur mi-cuisse.

Une pièce décontractée, appréciée par les jeunes pour le confort de la longueur et la sportivité de la capuche.

manteau havelock

Havelock

Cette pièce tient son nom d’un général britannique, sir Henry Havelock, qui l’a adopté au XVIIIe siècle. C’est un manteau long et ample, conçu pour un climat rigide : il a en effet une pèlerine, un manteau qui du col descend jusqu’au coude et peut-être boutonnée à l’avant. On le trouve souvent en loden. C’était un classique de l’époque victorienne, attribué de façon apocryphe à Sherlock Holmes avec son célèbre chapeau de chasse, le Deerstalker.

Un look caractéristique, à porter lors des occasions décontractées, hors la ville.

Les tissus pour le pardessus d’hiver

Les manteaux pour homme sont disponibles dans un large éventail de tissus : des matières 100% naturelles, en fibre unique ou mélangée, aux matières techniques. Exception faite pour les fibres high-tech, les moins traditionnelles, qui contiennent du polyuréthan, les tissus à prendre en compte sont sûrement les tissus les plus naturels, soit les fibres d’origine animale telles que la laine ou le cachemire.

La laine est un excellent choix, non seulement parce qu’elle est chaude et résistante, mais également parce qu’elle dure longtemps. Si vous êtes disposés à payer plus cher votre pardessus, le cachemire est une excellente option : en général plus cher, doux et lumineux. Ce ne sera pas tout. Pour contenter tout le monde, les filatures de laine modernes offrent un large éventail de
mélanges parmi lesquels vous pourrez choisir, qui combinent les fibres les plus classiques et les matières les moins connues telles que le cashgora, l’angora et le lama.

Les couleurs à porter

Les manteaux comme les costumes d’une nuance plus foncée sont les plus célèbres. Du manteau ultra formel noir, au classique business anthracite, au plus polyvalent bleu navy. Le 3 couleurs incontournables respectent les règles de la formalité, s’assortissent facilement, et s’adaptent à la plupart de contextes. À noter que les couleurs les plus foncées ne se salissent pas vite.
Pour ceux qui n’aiment pas toujours porter les couleurs plus classiques, et préfèrent alterner leurs manteaux, il y a de bonnes nouvelles. Pied-de-poule, texture bouclée, Prince-de-Galles, chevrons, bordeaux : les vêtements d’hiver pour homme sont riches de motifs et couleurs à l’épreuve de savoir-faire, adaptés à tous les goûts et les occasions moins formels.

Les mesures du manteau parfait

Longueur

En général, il existe deux types de longueur manteau homme : long et court. Un manteau long pour homme descend alors jusqu’aux chevilles, en apportant de la masculinité, un air sérieux et fiable.

Ce type de pardessus est souvent choisi par des hommes qui aiment un style plus classique, traditionnel et formel, et par des hommes très grands, puisque la longueur du manteau compense, d’un point de vue visuel, la taille « en excès ».

Le manteau court pour homme, dont la longueur se situe entre le genou et les poches du pantalon, est par contre apprécié par les hommes plus jeunes, qui aiment un look plus dynamique et moins formel.

Fit

Dans ce cas-là aussi, comme pour les manteaux, le fit d’un manteau élégant pour homme est fondamental. Vous pouvez alors choisir une coupe près du corps, qui épouse votre silhouette, et avec une design un peu plus ajusté, ou une coupe plus ample.

Quel que soit votre choix, il est important que la longueur de vos manches, l’ampleur du haut du buste et la hauteur des poches corresponde à vos mesures.

Le style du manteau élégant pour homme

Boutonnage du manteau : simple boutonnage et double boutonnage
Boutonnage du manteau : simple boutonnage et double boutonnage

Vaut-il mieux choisir un manteau boutonnage simple ou croisé ? : c’est la question que tout le monde se pose. Celui-là est considéré comme le manteau « le plus dandy », et également la pièce qui se démode plus facilement, ce n’est pas pour ceux qui veulent porter le même manteau dans les années à venir.

Pourquoi faut-il choisir un manteau sur mesure ?

Parce que ça vous ira à la perfection. La largeur et la longueur de la manche, la largeur du haut du buste… Un vrai fit sur mesure et capable de mettre en valeur votre silhouette (n’importe laquelle), sans devoir renoncer au confort et à la praticité.

Parce qu’il dure longtemps. De la construction de la pièce, aux matières premières utilisées : chaque détail sartorial contribue à la longévité d’un manteau sur mesure.

Parce que vous pourrez personnaliser tout détail. Du type de fermeture, à la couleur de la doublure interne, jusqu’au type de boutons.

Parce qu’il est réalisé à partir des tissus les meilleurs. Nous confectionnons vos manteaux sur mesure entièrement en Italie, en utilisant exclusivement des tissus italiens certifiés.

Les manteaux à porter en hiver

Voici les 4 manteaux incontournables selon nos Conseillers en Style, et personnalisables en ligne en quelques clics.

 

Amusez-vous à personnaliser en ligne votre manteau sur mesure.

CRÉEZ VOTRE MANTEAU

Laisser un commentaire